Blog santé harmonieuse
Murielle Morel

Les saisons rythment notre organisme

Comment préserver l’harmonie de notre santé tout en tenant compte des saisons?

Vous avez surement déjà entendu cette phrase « nous sommes ce que nous mangeons ».

En médecine traditionnelle chinoise, chaque aliment nourrit un organe. La saveur, la couleur, la nature de l’aliment ont une action sur le corps.

Pour mémoire, la saveur du printemps est l’aigre-acide; pour l’été, il s’agit de l’amer, l’automne se nourrit de piquant, l’hiver de salé et enfin, les intersaisons ont pour saveur le sucré.

Il est également important d’affiner nos sens au rythme des saisons. Quel est mon secret?
La nutripuncture!

Vous ne connaissez pas? Nul n’est parfait!

J’aurais l’occasion d’en reparler plus longuement, mais ce que vous pouvez retenir pour l’heure est qu’il s’agit d’une approche holistique qui relie les connaissances orientales et les plus modernes recherches conduites en Occident.

nutripuncture

Elle permet d’activer, de façon naturelle et rapide, notre potentiel vital. Pour cela la nutripuncture utilise, à la place des aiguilles d’acupuncture, 38 complexes d’oligo-éléments qui « nourrissent » l’équilibre des méridiens où circulent les impulsions nécessaires à assurer une dynamique psychophysique optimale.

Références

Médecine Traditionnelle Chinoise, comprendre ses douleurs – Guy Monjo – Editions SHEN
Méridiens et Nutripuncture, 39 nutriments essentiels à la vitalité de vos méridiens – Cristina Cuomo, Dr Fabio Burigana, Dr Antonio Dell’Aglio – Editions du Dauphin