Blog santé harmonieuse
Murielle Morel

La réflexologie plantaire

Vous connaissez l’expression « être bête comme ses pieds »! Mais saviez-vous que vos pieds sont le miroir de votre corps? Non, je n’ai rien bu ni fumé!

Nos pieds sont souvent les parties de notre corps les plus négligées et pourtant…

Chaque organe ou partie du corps est représenté sur les pieds. Il est donc important d’être conscient de la relation qu’il y a entre ces points réflexes situés sur nos pieds et les parties du corps auxquelles ils correspondent. Par exemple, notre gros orteil représente notre tête. J’étais persuadée qu’avec cette exemple vous ne verriez plus vos pieds comme avant!

Rappelez-vous que vos pieds sont vos racines. Tout comme les racines permettent à l’arbre d’être bien enraciné dans la terre, nos pieds nous permettent d’être bien ancrés.

Sachant tout cela, ne négligez pas vos pieds. Faites leur profiter de bain de pieds, d’une pédicure mais aussi d’un massage. Non seulement vous ferez du bien à vos petits (ou grands) petons mais vous en ferez aussi à tout votre corps.

Comment se passe une séance de réflexologie plantaire?

Le réflexologue utilisera un baume pour faciliter le massage. Dans un premier temps, le massage vous détendra (profitez-en bien car cela ne va pas durer!) puis le réflexologue veillera à traiter les zones réflexes du pied sensibles ou déséquilibrées. Ces zones sont caractérisées par la présence de cristaux, elles sont douloureuses et correspondent à une partie spécifique du corps qui a un problème actuel, ancien ou à venir.

Les bienfaits d’une séance de réflexologie plantaire

Une bonne séance de réflexologie plantaire vous procurera un sentiment d’équilibre et de bien-être. Elle vous apaisera mais soulagera également vos douleurs tout en favorisant l’élimination des déchets et toxines de votre corps. Quel programme!

A noter toutefois qu’il est conseillé de ne pas masser les personnes souffrant d’une maladie contagieuse, d’une fièvre élevée, de la gangrène, d’une thrombose, d’une fracture ou plaies sur les pieds, d’une phlébite, d’une maladie cardiaque récente, ni au cours du premier trimestre de grossesse.