Blog santé harmonieuse
Murielle Morel

La médecine chinoise

Je sais, je sais! Les chinois sont partout! Il faut être honnête et reconnaître quand ils sont bons! Et là ils sont bons! De quoi s’agit-il? De la médecine traditionnelle chinoise (MTC)! Non, ce n’est pas une nouveauté qu’ils viennent de commercialiser! Non, ce n’est pas un hôpital qui a été délocalisé en Chine!

Qu’est ce que la médecine traditionnelle chinoise?

La médecine traditionnelle chinoise est une science médicale basée sur les expériences vécues (pratique et observation) par les chinois depuis des milliers d’années. Les chinois traitaient les maladies avec la diététique, la pharmacopée, le massage et l’acupuncture. Ils ont aussi compris que notre organisme avait besoin d’exercices physiques (qi qong).

Et pourquoi j’écris qu’ils sont bons? Parce qu’ils ont une approche holistique! Non ce n’est pas un mot chinois! C’est français!

En MTC, le corps humain est comme un tout. Bien que nos pieds soient loin de nos yeux, il faut reconnaître que les uns ont besoin des autres. Il en va ainsi pour chaque partie de notre corps. En conséquence, le praticien s’intéresse certes, à la partie du corps lésée mais aussi au reste du corps.

De plus, il est important de tenir compte des saisons, de l’environnement. Pourquoi? Parce que les changements de saisons poussent l’organisme à s’adapter. Ces modifications provoquent des réactions physiologiques ou pathologiques. Par exemple, quand il fait chaud, on a tendance à se découvrir, on boit plus, on transpire plus. Notre organisme va également réagir lorsque nous changeons de situation géographique. Qui n’a pas été constipé lorsqu’il est parti en vacances?

Dans la Médecine Chinoise, deux théories sont fondamentales. Le Yin -Yang et le cycle des Cinq éléments. Ces théories expliquent l’interaction qui existe entre la physiologie, la pathologie et la psychologie.

Pour faire simple, la MTC met l’accent sur l’Énergie dont on distingue deux polarités fondamentales, Yin et Yang, pôles négatif et positif de l’Énergie. Ces deux forces s’opposent et se complètent. Lorsque la maladie apparaît, elle bloque l’Énergie vitale. En effet, c’est l’énergie qui anime l’organisme et qui lui permet l’entretien de toutes ses fonctions.

La circulation des Énergies s’effectue à travers les méridiens, voies de transmission par lesquelles les organes communiquent entre eux et avec l’extérieur (les organes et les entrailles gèrent les Énergies). A noter que les méridiens n’ont pas d’équivalence anatomique moderne comme le réseau sanguin!

Quant au Cinq éléments (Bois, Feu, Métal, Eau, Terre), ils sont basés sur l’observation des saisons et des inter saisons, sur notre attitude à travers et pendant ces saisons. Chaque saison exprime des variations de température, de la même façon l’Énergie se manifeste, évolue.

Le printemps est en relation avec le Bois (la naissance, la croissance), l’été avec le Feu (l’activité maximale), l’automne avec le Métal (la décroissance), l’hiver avec l’Eau (l’activité minimale, le repos) et les inter saisons avec la Terre (la transformation).

Références

Médecine Traditionnelle Chinoise, comprendre ses douleurs – Guy Monjo – Editions Shen
Pratique du massage chinois – Docteur You-Wa Chen – Editions Marabout