Blog santé harmonieuse
Murielle Morel

Inspirez, expirez : respirez !

bol d'air jacquier

Aujourd’hui, je vais vous parler de la respiration. Alors avant de commencer, nous allons procéder à un petit exercice. L’idéal serait que vous vous allongiez confortablement. Fermez vos yeux et portez votre attention sur votre respiration. Laissez l’air circuler naturellement et suivez mentalement le trajet de celui-ci à travers votre nez, votre cage thoracique.

Comme vous le savez, nous pouvons décider de faire la grève de la faim pendants quelques semaines mais il nous est impossible de faire la grève de la respiration pendant aussi longtemps au risque de mourir très rapidement, au bout de quelques minutes.

Pourquoi ?

La respiration

Les poumons sont responsables de l’énergie physique. La respiration permet à l’ensemble de nos organes de fonctionner. L’oxygène est transporté du poumon aux cellules par le sang. Ainsi nos cellules se renouvellent et notre vie s’entretient. Ces activités sont pour ainsi dire automatiques (sauf si vous faites de l’apnée du sommeil vous pouvez alors oublier, inconsciemment , de respirer!).

Plusieurs facteurs peuvent perturber la qualité de notre respiration : notre alimentation en qualité et en quantité, notre mode de vie (cigarette, tout faire et très vite, etc) notre environnement pollué par des facteurs atmosphériques physiques comme des particules, chimiques comme le monoxyde de carbone et biologiques comme les virus, les acariens, notre éducation (« tiens toi droit »,…), nos émotions (colère, tristesse,…).
Un sédentaire stressé consommant des aliments trop sucré, trop salé, trop gras, évoluant dans un environnement pollué et qui fume ou côtoie des fumeurs va clairement léser la qualité de sa respiration. On voudrait tous que cette description soit une caricature mais malheureusement non… on lui ressemble de près ou de loin.

Comment cela va t-il se traduire ?

Problème de respiration

Avant de répondre à cette question, je crois qu’il est bon de faire de nouveau un exercice de respiration. Toujours allongé, inspirez profondément par le nez en gonflant votre ventre puis expirez lentement par la bouche en rentrant le ventre. Ça y est ? Vous y arrivez ? Bravo ! Vous respirez de nouveau comme lorsque vous étiez bébés. C’est formidable, non ?

Alors sachez que les alarmes qui nous avertissent qu’il y a des changements à apporter dans notre hygiène de vie sont la toux, une respiration courte, des troubles respiratoires, une mauvaise qualité du sommeil, une prise de poids, la fatigue, l’affaiblissement, le stress,…

Quelles actions menées pour éteindre ces alarmes et retrouver une santé harmonieuse ?

Améliorer sa respiration: le Bol d’Air Jacquier

L’utilisation du Bol d’Air Jacquier est bénéfique dans cette démarche. Mais avant de vous le présenter, il est important de se rappeler qu’une alimentation saine, la pratique d’une activité physique et une meilleure gestion du stress et des émotions aideront à retrouver ou à conserver la santé.

Le Bol d’Air Jacquier est une sorte de petit laboratoire conçu pour décupler l’assimilation de l’oxygène ambiant et ceci grâce à des extraits terpéniques dérivés de l’essence de résine de pins maritimes ou pinus pinaster. C’est une méthode naturelle, simple.
Cette méthode n’est pas comparable à un diffuseur d’huile essentielle ni à des appareils d’aide respiratoire. L’oxygénation classique consiste à inhaler un air enrichi en oxygène. A la différence, le Bol d’Air Jacquier permet une meilleure assimilation de l’oxygène et non un apport supplémentaire d’oxygène. L’air respiré est « vitaminé » ce qui va avoir une influence sur notre état général. L’action de cette thérapie est bénéfique sur toutes les pathologies.

Arrivée à ce stade de l’article, il est bon de refaire une respiration abdominale. Rappelez vous il ne s’agit pas de simplement inspirer puis souffler. Non, inspirez lentement et profondément par le nez en gonflant votre ventre, retenez l’inspiration, fermez les yeux et imaginez-vous dans un cadre apaisant ou formulez une phrase ou un mot positif puis expirez lentement par la bouche en rentrant le ventre. Allez y continuer encore une fois, puis encore une autre. Faites le pendant trois petites minutes. Vous sentez détendus ? Vous avez améliorer l’oxygénation de vos cellules et évacuer les déchets gazeux. Votre rythme cardiaque est plus régulier et votre stress abaissé.

En attendant d’essayer le Bol d’Air Jacquier et pour en savoir plus je vous encourage à lire Respirez la santé grâce au Bol d’Air Jacquier de Laurence Salomon. N’hésitez pas à faire le plus souvent possible ces exercices de respiration. Rappelez vous, respirer c’est vivre !