La réflexologie plantaire

Vous connaissez l’expression « être bête comme ses pieds »! Mais saviez-vous que vos pieds sont le miroir de votre corps? Non, je n’ai rien bu ni fumé!

Nos pieds sont souvent les parties de notre corps les plus négligées et pourtant…

Chaque organe ou partie du corps est représenté sur les pieds. Il est donc important d’être conscient de la relation qu’il y a entre ces points réflexes situés sur nos pieds et les parties du corps auxquelles ils correspondent. Par exemple, notre gros orteil représente notre tête. J’étais persuadée qu’avec cette exemple vous ne verriez plus vos pieds comme avant!

Rappelez-vous que vos pieds sont vos racines. Tout comme les racines permettent à l’arbre d’être bien enraciné dans la terre, nos pieds nous permettent d’être bien ancrés. Continuer la lecture de « La réflexologie plantaire »

La médecine chinoise

Je sais, je sais! Les chinois sont partout! Il faut être honnête et reconnaître quand ils sont bons! Et là ils sont bons! De quoi s’agit-il? De la médecine traditionnelle chinoise (MTC)! Non, ce n’est pas une nouveauté qu’ils viennent de commercialiser! Non, ce n’est pas un hôpital qui a été délocalisé en Chine!

Qu’est ce que la médecine traditionnelle chinoise?

La médecine traditionnelle chinoise est une science médicale basée sur les expériences vécues (pratique et observation) par les chinois depuis des milliers d’années. Les chinois traitaient les maladies avec la diététique, la pharmacopée, le massage et l’acupuncture. Ils ont aussi compris que notre organisme avait besoin d’exercices physiques (qi qong). Continuer la lecture de « La médecine chinoise »

Entretien avec Guy Monjo – première partie

 

  • praticien en médecine traditionnelle chinoise, formé en Chine
  • fondateur d’un centre de formation à paris agréée en Chine (The International School Beijing University of Chinese Medecine and Phamacology)

Cinq questions ont été posé à Guy Monjo. Chacune d’elles fera l’objet d’un article.

Quand on parle de médecine chinoise, l’opinion commune se tourne spontanément vers l’acupuncture, dont la réputation n’est plus à faire en Occident. Quelles sont les autres « spécialités » médicinales qui lui sont associées?

Guy Monjo: En fait, la médecine traditionnelle chinoise recouvre tout un panel de pratiques thérapeutiques très variées dont chacune a sa spécificité. Continuer la lecture de « Entretien avec Guy Monjo – première partie »

L’armoise

Plante vivace commune de la famille des Astéracées, réputée depuis l’antiquité pour ses vertus excitantes, digestives et toniques.

Son nom latin Artémis Vulgaris dérive de celui de la déesse grecque.

Les armoises sont des sous-arbrisseaux ou des plantes herbacées qui se regroupent en plus de 200 espèces répandues essentiellement en Europe, Amérique du nord ainsi qu’en Asie. Les plus connues sont l’absinthe, le génépi, l’estragon.

Les changements de saison: l’automne

automne

« C’est l’heure exquise et matinale
Que rougit un soleil soudain.
A travers la brume automnale
Tombent les feuilles du jardin. »

Eh oui! L’automne est là avec ses fruits, ses couleurs! Mais aussi avec un temps pluvieux, venteux, peu ensoleillé. Bref, une baisse progressive des températures.
Vous vous demandez peut-être pourquoi je vous parle de l’automne? Non, ce n’est pas ma saison préférée, et ce n’est pas non plus la saison que je déteste!
En fait, je voulais vous rappeler que le rythme des saisons influence, certes notre mode de vie, mais aussi notre organisme. C’est pour cela que nous préférons certaines saisons plutôt qu’une autre. Vous faites partis de ceux et de celles qui ressentent une baisse de vitalité avec une aggravation des troubles pulmonaires en automne? Ah! C’est parce que vous ne savez pas comment vous habiller avec ces variations de température! Mouais…

En médecine traditionnelle chinoise, l’automne correspond à l’élément Air, qui alimente le sens de l’odorat. Les méridiens concernés sont le poumon et le colon. C’est donc le moment de les soutenir. Comment? En renforçant notre immunité.

Plusieurs possibilités s’offrent à nous, et elles peuvent se coupler entre elles. Continuer la lecture de « Les changements de saison: l’automne »